Nombre total de resultats :727
Numéroicone de tri Année Premier vers Dernier vers Auteur Mots Clefs Références
*0705 Inconnue Maudit soit l’auteur dur, dont l’âpre et rude verve, A fait de méchants vers douze fois douze cents ! Boileau Vers en style de Chapelain pour mettre à la fin de son poème de la Pucelle.

Choix d'épigrammes, p. 40

*0704 Inconnue Alidor, assis dans sa chaise, Ne sont pas articles de foi. Boileau Contre un athée

Choix d'épigrammes, p. 40

*0703 Inconnue À quoi bon tant d’efforts, de larmes et de cris, Fait effacer ton nom de tes propres écrits. Boileau Contre l'abbé Cotin

Choix d'épigrammes, p. 39

*0702 Inconnue En vain par mille et mille outrages, C’est de m’attribuer ses vers. Boileau Contre l'abbé Cotin

Choix d'épigrammes, p. 39

*0701 Inconnue Venez Pradon et Bonnecorse, Linière et Perrin vous attendent. Boileau Contre Pradon, Bonnecorse, Linière et Perrin, mauvais poètes.

Choix d'épigrammes, p. 38

*0700 Inconnue Dans le palais, hier Bilain Tout est encor dans ma boutique. Boileau Contre Saint-Sorlin

Choix d'épigrammes, p.38

*0699 Inconnue Racine, plains ma destinée, Hélas ! il faut lire Clovis ! Boileau Contre le Clovis de Desmarets

Choix d'épigrammes, p.38

*0698 Inconnue Oui, j’ai dit dans mes vers qu’un célèbre assassin, Mais non pas habile architecte. Boileau Contre Perrault, mauvais médecin, piètre architecte

Choix d'épigrammes, p. 36

*0697 1680 Ces jours passés, chez un vieil histrion C’est à l’Aspar du Sieur de Fontenelle. Racine L’origine des sifflets. A propos de l'Aspar de Fontenelle

Choix d'épigrammes, p. 35

*0696 Inconnue À sa Judith, Boyer par aventure Si méchamment mis à mort par Judith. Racine Sur la Judith de Boyer. Plaisant malentendu

Choix d'épigrammes, p.35

*0695 Inconnue Créqui prétend qu’Oreste est un pauvre homme Si quelqu’un l’entend mieux, je l’irai dire à Rome. Racine Sur Andromaque et ses critiques

Choix d'épigrammes, p.35

*0694 Inconnue Le vraisemblable est peu dans cette pièce D’Olonne qu’Andromaque aime trop son mari. Racine Sur Andromaque et ses critiques

Choix d'épigrammes, p.34

*0693 Inconnue Ce fameux conquérant, ce vaillant Sésostris, N’a vécu qu’un jour à Paris. Racine Sur le Sésostris de Longepierre

Choix d'épigrammes, p.34

*0692 Inconnue Que le plains le destin du grand Germanicus ! Que d’être chanté par Pradon. Racine Sur le Germanicus de Pradon

Choix d'épigrammes, p.34

*0691 Inconnue Un ordre hier venu de Saint-Germain Qui ne résident pas. Racine Satire des évêques qui ne résident pas

Choix d'épigrammes, p.33

*0690 Inconnue Entre Le Clerc et son ami Coras, Plus n’ont voulu l’avoir fait l’un ni l’autre. Racine Sur l’Iphigénie de Le Clerc

Choix d'épigrammes, p.33

*0689 Inconnue Certain rimeur qui jamais ne repose, Lisez ses vers : vous verrez comme il ment. Satire d'un mauvais poète et prétentieux

Choix d'épigrammes, p. 32

*0688 inconnue Ci-gît le poète Pradon Le même métier que Corneille. Ci-gît Pradon

Choix d'épigrammes, p. 32

*0687 Inconnue Vils avortons d’une muse en délire, Vous l’avez trop maltraité dans vos vers. Légier satire de poètes atrabilaires

Choix d'épigrammes, p. 31

*0686 Inconnue Tes vers sont beaux quand tu les dis ; Fais-en donc que je puisse lire. Gombault Satire d'un poète prétentieux

Choix d'épigrammes, p. 31

Syndiquer le contenu