Nombre total de resultats :724
Numéro Année Premier vers Dernier versicone de tri Auteur Mots Clefs Références
*0219 1642 Sous ce marbre repose un monarque françois Commençant de régner, il a cessé de vivre. Richelieu

Nouveau Siècle, t.I, p.31

*0715 Inconnue Pour quelque vain discours sottement avancé Comment voulez-vous qu’on vous nomme ? Boileau À M. Perrault, sur les livres qu’il a faits contre les anciens

Choix d'épigrammes, p.45

*0195 1642 Chacun dit que le cardinal Convenait mieux la Tragédie. Richelieu

Nouveau Siècle, t.I, p.20

*0697 1680 Ces jours passés, chez un vieil histrion C’est à l’Aspar du Sieur de Fontenelle. Racine L’origine des sifflets. A propos de l'Aspar de Fontenelle

Choix d'épigrammes, p. 35

*0053 1709 Le grand-père est un fanfaron, C’est assez vous en dire… Détestation de la famille royale: Louis XIV, Monseigneur, duc de Bourgogne

Cité dans Lemarchand, Paris ou Versailles, p.41

*0519 1661 Le cardinal et sa noblesse C’est celui de son gouverneur. Mazarin

Nouveau Siècle, t. I, p.419

*0022 1670 De l’agrément en toute sa personne, C’est de l’aimable Iris le caractère. Eloge de la marquise de Sévigné

Barbier-Vernillat, III, 176

*0517 1661 Si Mazarin meurt dans Vincenne, C’est de mourir dans la prison. Mazarin

Nouveau Siècle, t. I, p.418

*0702 Inconnue En vain par mille et mille outrages, C’est de m’attribuer ses vers. Boileau Contre l'abbé Cotin

Choix d'épigrammes, p. 39

*0409 1683 Qu’à bien rire chacun s’exerce : C’est le Diable qui le berce. Colbert

Tableau de la vie de Colbert, p.285-86

*0450 1661 Après avoir ravi les grandeurs souveraines C’est le propre des loups de mourir dans les bois. Mazarin

Arsenal 3128, f°13r

*0717 Inconnue Ton oncle, dis-tu, l’assassin, C’est que je suis encore en vie. Boileau Méchante apostrophe à Perrault

Choix d'épigrammes, p. 45

*0243 1642 Ci-gît ce grand prélat, cet homme incomparable C’est que le grand Armand n’a pas assez vécu. Richelieu

Trésor des épitaphes, p.12-13

*0600 1661 Le pape apprenant la mort de Mazarin, C’est qu’avec lui s’en vont mes bulles. Mazarin

BHVP, MS 551, p.43

*0637 1691 Ci-gît le Seigneur de Louvois, C’est qu’il avait tous les relais. Ci-gît Louvois

BHVP, MS 602, f°2r

*0560 1661 Un fourbe, un brigand, un impie C’est qu’il donnait des évêchés. Mazarin

Tableau de la vie de Mazarin, p.230

*0073 1642 Ci-gît Armand, lequel en valut quatre C’est qu’il est mort pour le salut des hommes. Richelieu

Lyon BM, MS 756, f°134

*0149 1642 Ci-gît Armand qui dans toute la terre C’est qu’il est mort pour le salut des hommes. Richelieu

Arsenal 3128, f°30r - Nouveau Siècle, t.I, p.14 - Trésor des épitaphes, p.3 - Tableau de la vie de Richelieu, p.96

*0510 1661 Ci-gît qui toujours prit sans rendre C’est qu’il n’avait plus rien à prendre. Mazarin

Nouveau Siècle, t. I, p.412 - Tableau de la vie de Mazarin, p.217

*0654 Inconnue Les vers me coûtent peu, dit l’orgueilleux Pancrace, De ce qu’on vole à tout le monde ? Satire d'un poète plagiaire

Choix d'épigrammes, p. 15

Syndiquer le contenu