Rondeau

Passant fais une pose et sonde

De quel bonheur la terre abonde.

Dessous ce tombeau que tu vois

Gît un grand Hercule françois

Qui mouvait la machine ronde.

Son âme en fourbes fut féconde

Sa puissance fut sans seconde

Et fut celle même des rois

Passant.

 

Mais rien ne dure en ce bas monde ;

Malheureux est donc qui s’y fonde

Et qui pense y donner des lois

Puisque l’on y meurt une fois

Et que tout y va comme l’onde,

Passant.

Numéro
*0140


Année
1642

Description

Rondeau

Notes

Ci-gît 0074


Références

Arsenal 3128, f°27r - Tableau de la vie de Richelieu, p.136

 

Mots Clefs
Richelieu