Sans titre

Tes vers sont beaux quand tu les dis ;

Mais ce n’est rien quand je les lis ;

Tu ne peux pas toujours en dire,

Fais-en donc que je puisse lire.

Numéro
*0686


Année
Inconnue

Auteur
Gombault

Description

Quatrain


Références

Choix d'épigrammes, p. 31

Mots Clefs
Satire d'un poète prétentieux