Sans titre

Veut-on savoir pourquoi, dans ses premiers écrits,

Philon charmait tous les esprits,

Et que depuis trois ans il ne fait point de livre

Qui ne nous excite à bâiller ?

C’est que jadis Philon vivait pour travailler,

Et que, depuis trois ans, il travaille pour vivre.

Numéro
*0670


Année
Inconnue

Auteur
Coquard

Description

Sixain


Références

Choix d'épigrammes, p. 22

Mots Clefs
Satire d'un poète besogneux