Sans titre

L’un parle toujours mal de Dieu

Et la foudre épargne sa tête ;

L’autre n’en parle en pas un lieu,

Et paraît moins homme que bête :

L’un fait le sage, et n’est qu’un sot

Avecque sa philosophie ;

Et l’autre fait tant le dévot

Que tout le monde s’en défie.

Numéro
*0660


Année
Inconnue

Description

Huitain


Références

Choix d'épigrammes, p. 18

Mots Clefs
Satire de deux poètes hypocrites