Sonnet

Sonnet

Ci-gît le plus fameux des illustres Français,

Le plus heureux mortel que le Ciel ait fait naître,

L’homme le plus puissant qu’on ait craint autrefois

Et l’exemple éternel de ceux qui doivent être.

 

Il commença de vaincre aussitôt que paraître,

L’honneur suivant toujours ses augustes exploits.

Il fut trop absolu sur l’esprit de son maître

Mais son maître par lui fut le maître des rois.

 

Son zèle a teint nos champs du sang de l’hérésie,

Fait pâlir de frayeur le Croissant et l’Asie,

Dans les climats gelés allumé des combats.

 

Pour savoir le surplus des faits de ce grand homme

Va l’apprendre, Passant, de Madrid et de Rome,

Car s’il fallait tout dire, l’on ne me croirait pas1

  • 1. Car si j’osais tout dire, l’on ne me croirait pas.

Numéro
*0188


Année
1642

Description

Sonnet

Notes

Ci-gît 0124


Références

Arsenal 3128, f°37r - Nouveau siècle, I,7 - F.Fr.10475, f°14r - Trésor des épitaphes, p.13 - Tableau de la vie de Richelieu, p.66-67

Mots Clefs
Richelieu