Sonnet

                   Sonnet

Après avoir dompté la superbe Rochelle,

Réduit dessous les lys le Piémont et Casal,

L’Allemagne et l’Espagne à ne faire plus de mal,

Rendu contre son roi le Catalan rebelle,

 

Remit le Portugal en sa main naturelle,

Dompté l’orgueil des grands et d’un pouvoir égal

Abaissé la noblesse et le peuple brutal,

Brouillé contre son Roi l’Angleterre infidèle,

 

Qui plus que moi pourrait se vanter d’être heureux,

Si de tous ces succès mon cœur trop glorieux

N’eût imposé des lois à ce puissant monarque,

 

La justice du Ciel m’a fait tout succéder,

Toutes mes passions me voulant seconder,

Un dépit me surprend, qui me livre à la Parque.

Numéro
*0350


Année
1642

Description

Sonnet

Notes

Ci-gît 0290


Références

Tableau de la vie de Richelieu, p.191-92

Mots Clefs
Richelieu