Sans titre

Le cardinal est mort, je vous assure,

O le grand mal pour la race future, mais

La présente, je vous jure,

Ne s’en fâchera jamais.

 

Il a vécu de vie non commune

Qui lui manqua plutôt que la fortune, mais

Que deviendra sa pécune ?

Ne la verons-nous jamais ?

 

Pardonne-lui, Gaston de haut mérite

Il allait bien renverser ta marmite, mais

Jetons-lui de l’eau bénite

Et qu’on n’en parle jamais.

Numéro
*0069


Année
1642

Description

3 x 4

Notes

Ci-gît 0019


Références

Lyon BM, MS 756, f°132r - Tableau de la vie de Richelieu, p.149

 

Mots Clefs
Richelieu