Sonnet

                          Sonnet

France, cet habit noir marque votre douleur

Ou vous n’observez plus votre ancienne maxime.

Si c’est le deuil de Jules, il n’est pas légitime

Puisqu’il a par sa mort fini votre malheur.

 

Savez-vous que la paix a causé sa langueur

Finissant les excès où le menait son crime,

Et qu’il ne l’a pas fait pour être dans l’estime,

Mais par l’ordre de ceux qui l’ont mis dans l’honneur ?

 

Ne le plaignez donc plus, sa mort est volontaire.

Car n’ayant plus chez vous de quoi se satisfaire,

Après le traité de la paix,

 

Crainte que les destins n’en enfantent la guerre

Qu’il avait bannie pour jamais,

Il s’est allé cacher au centre de la terre.

Numéro
*0484


Année
1661

Description

Sonnet

Notes

Ci-gît 0348


Références

Arsenal 3128, f°20v

Mots Clefs
Mazarin