L’origine des sifflets

         L’origine des sifflets

Ces jours passés, chez un vieil histrion

Un chroniqueur émut la question

Quand dans Paris commença la méthode

De ces sifflets qui sont tant à la mode.

 

Ce fut, dit l’un, aux pièces de Boyer.

Gens pour Pradon voulurent parler.

Non, dit l’acteur, je sais toute l’histoire

Que par degrés je vais vous débrouiller.

 

Boyer apprit au parterre à bâiller ;

Quant à Pradon, si j’ai bonne mémoire,

Pommes sur lui volèrent largement.

 

Mais quand sifflets prirent commencement,

C’est (j’y jouais, j’en suis témoin fidèle),

C’est à l’Aspar du Sieur de Fontenelle1.

  • 1. Cette tragédie fut jouée en 1680. Elle n’eut que trois représentations.

Numéro
*0697


Année
1680

Auteur
Racine

Description

Sonnet


Références

Choix d'épigrammes, p. 35

Mots Clefs
L’origine des sifflets. A propos de l'Aspar de Fontenelle