L’heureux larcin

       L’heureux larcin

Boileau, La Fontaine et Molière,

Pour orner leurs doctes écrits,

Sans peine et librement de toutes parts ont pris

Tout ce qu’ils ont jugé capable de nous plaire ;

La critique la plus sévère

De ces vols cependant ne les a pas repris.

Quand vous déroberez, auteurs, suivez leurs traces ;

Faisant comme eux, ne craignez rien :

Ils ont à leurs larcins ajouté tant de grâces,

Qu’ils en ont fait leur propre bien.

Numéro
*0676


Année
Inconnue

Auteur
Panard

Description

Dixain


Références

Choix d'épigrammes, p. 25

Mots Clefs
Eloge de Boileau, La Fontaine et Molière