Chanson de Voiture

Chanson de Voiture

Le Roi notre sire,

Pour bonnes raisons

Que l’on n’ose dire,

— Et que nous taisons —

Nous a fait défense

De plus chanter Lanturlu,

Lanturlu, lanturlu.

La Reine sa mère

Reviendra bientôt,

Et Monsieur son frère

Ne dira plus mot.

Il sera paisible,

Pourvu qu’on ne chante plus

Lanturlu (bis).

De la Grand' Bretagne,

Les Ambassadeurs,

Ceux du roi d’Espagne,

Et des Électeurs,

Se sont venus plaindre

D’avoir partout entendu

Lanturlu (bis).

Ils ont fait leur plainte

Fort éloquemment,

Et parlé sans crainte

Du gouvernement.

Pour les satisfaire,

Le Roi leur a répondu

Lanturlu (bis).

Dessus cette affaire,

Le Nonce parla,

Dit que le Saint-Père

N’entend point cela,

Qu’un Français dans Rome

A crié comme un perdu

Lanturlu (bis).

Pour finir en France

Ces troubles nouveaux,

Avec grand prudence,

Le garde des Sceaux

A scellé ses lettres

Dont voici le contenu

Lanturlu (bis).

Numéro
*0049


Année
1631

Sur l'air de ...
Lanturlu

Description

6 x 7 dont refrain


Références

F.Fr.12616 - Barbier-Vernillat, I, 145-46

Mots Clefs
Difficultés intérieures et extérieures pour le roi de France