Sans titre

En vain par mille et mille outrages1,

Mes ennemis dans leurs ouvrages

Ont cru me rendre affreux aux yeux de l’univers.

Cotin, pour décrier mon style,

A pris un chemin plus facile :

C’est de m’attribuer ses vers.

  • 1. Sur une satire très mauvaise que l’abbé Cotin avait faite, et qu’il faisait courir sous mon nom.

Numéro
*0702


Année
Inconnue

Auteur
Boileau

Description

Sixain


Références

Choix d'épigrammes, p. 39

Mots Clefs
Contre l'abbé Cotin