Nombre total de resultats :727
Numéroicone de tri Année Premier vers Dernier vers Auteur Mots Clefs Références
*0045 Hélas, ma pauvre barbe, qui est-ce qui t’a faite ainsi ? Point me connaîtraient vos soldats ! La barbe à la royale

Barbier-Vernillat, I, 137-38 - F.Fr.12116

*0044 1620 Or, dites-nous, Marie De notre roi Louis Le roi et les grands seigneurs

Barbier-Vernillat, I, 135-37 - F.Fr.12616

*0043 1617 Si la reine allait avoir Car il serait d'Ancre. Anne d'Autriche, Concini, liaison supposée

Barbier-Vernillat, I, 134-35

*0042 1615 Cette Anne si belle Nous est assuré mariage de Louis XIV

Barbier-Vernillat, I, 134-135

*0041 1610 Mon Dieu, la belle entrée Mais ça eût trop coûté ! Entrée de Louis XIII au retour de son sacre

Barbier-Vernillat, I, 132-133

*0040 1676 Le maréchal de Luxembourg Qui l'empêcha de dégaïner

Lettre de Mme de Sévigné, du 18 septembre 1676, cité dans CLG (1757), IV,20.

*0039 Nature, enseigne-nous par quel bizarre effort Ou bien élève-nous à la clarté des anges. Saint-Evremond ? Saint-Evremond, libre pensée, philosophie matérialiste

Mazarine 2356, f°21r

*0038 1652 Ci-gît le petit Mancini Et je l'aurais mis en faveur Blot ci-gît Mancini, neveu de Mazarin

 Hubert Carrier, La presse de la Fronde (1648-1653) : les Mazarinades (1989). Tome I, p. 303

*0037 Duchesse il est temps que la bile Je vais commander au néant Duchesse de Bourbon encouragée à faire des poèmes satiriques

Arsenal 3128, f°205v

*0036 Il court un bruit fâcheux du grand dictionnaire Qu’il n’en a fallu pour le faire. Académie française, dictionnaire, lenteur

Arsenal 3128, f°135v

*0035 Dans le couvent des capucines Vous les connaissez tous, je ne les connais pas Famille Noailles, le maréchal et le cardinal

Raynal, Nouvelles littéraires, in CL, ed. Tourneux, t.I, p.200 (1748)

*0034 Sire, votre bonne ville A l'Eglise qu'au combat duchesse de Bourbon Noailles, choisi pour être archevêque de Paris

Raynal, Nouvelles littéraires, in CL, ed. Tourneux, t.I, p.199 (1748)

*0033 D'abord pour vivre vous chantâtes A forger d'ennuyeux écrits. La Faye, également attribuée à Racine par Collé l'abbé Abeille, médiocre auteur, ridiculisé

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p. - Collé, I, 62

*0032 Le héros que tu vois ici représenté, Toutes deux du mauvais côté Palaprat M. de Vendôme, homosexuel et mauvais général

Arsenal 3128, f°267v - Collé, I,169-170

*0031 1669 C’est être bien habile Aussi bien que le Roi. Sur Françoise-Marguerite de Sévigné

Barbier-Vernillat, III, 176-77

*0030 1691 Or, écoutez, noble assistance Prit les premiers Quatre fois dix. Réception de Fontenelle à l’Académie française

Barbier-Vernillat, III, 187-89

*0029 1691 Ah ! que j'aime La Fontaine Aussi mauvais que les vers. L'Astrée de La Fontaine et Collasse

Barbier-Vernillat, III, 186

*0028 1672 Baptiste est fils d'une meunière Il faudra que tu danses Plaisanterie sur l'homosexualité de Lully

Barbier-Vernillat, III, 184-85

*0027 1670 Point de saveur, de son, ni de lumière, Et nous ne voulons que leurs avantages. Sur le système philosophique de René Descartes adressé à ceux qui soutiennent celui d'Aristote (M.).

Barbier-Vernillat, III, 181

*0026 1689 Racine, cet homme excellent A jésuite ainsi qu'à dévot L'Esther de Racine, représentation figurée de la cour de Versailles

Barbier-Vernillat, III, 180-81

Syndiquer le contenu