Nombre total de resultats :724
Numéroicone de tri Année Premier vers Dernier vers Auteur Mots Clefs Références
*0680 Inconnue Enfin Damon s’est fait connaître, Tous les sifflets à l’unisson. Satire d'un poète sifflé à l'Opéra

Choix d'épigrammes, p. 27

*0681 Inconnue Vous connaissez cet Hilaire De faire un panégyrique. Sénecé Antoine Bauderon de Satire du public avide de poèmes satiriques

Choix d'épigrammes, p. 28

*0682 Inconnue Dorilas et Damon, ces deux fameux poètes, L’un a raison et l’autre n’a pas tort. Bétoulaud l'abbé Querelle entre deux mauvais poètes

Choix d'épigrammes, p. 28

*0683 Inconnue Guillot, poète à la douzaine, Qui m’ont dérobé mes pensées. Sénecé Antoine Bauderon de Qu'il est difficile de trouver des idées nouvelles.

Choix d'épigrammes, p. 29

*0684 Inconnue Pour quelque temps Apollon voudrait être Pour n’y laisser que la Motte et Rousseau. Ferrand chasser un vil essaim de poètes modernes Pour n’y laisser que la Motte et Rousseau.

Choix d'épigrammes, p. 30

*0685 Inconnue Pour quelque temps Dargenson voudrait être Ose briguer la place d’Apollon. Danchet Incompréhensible

Choix d'épigrammes, p. 30

*0686 Inconnue Tes vers sont beaux quand tu les dis ; Fais-en donc que je puisse lire. Gombault Satire d'un poète prétentieux

Choix d'épigrammes, p. 31

*0687 Inconnue Vils avortons d’une muse en délire, Vous l’avez trop maltraité dans vos vers. Légier satire de poètes atrabilaires

Choix d'épigrammes, p. 31

*0688 inconnue Ci-gît le poète Pradon Le même métier que Corneille. Ci-gît Pradon

Choix d'épigrammes, p. 32

*0689 Inconnue Certain rimeur qui jamais ne repose, Lisez ses vers : vous verrez comme il ment. Satire d'un mauvais poète et prétentieux

Choix d'épigrammes, p. 32

*0690 Inconnue Entre Le Clerc et son ami Coras, Plus n’ont voulu l’avoir fait l’un ni l’autre. Racine Sur l’Iphigénie de Le Clerc

Choix d'épigrammes, p.33

*0691 Inconnue Un ordre hier venu de Saint-Germain Qui ne résident pas. Racine Satire des évêques qui ne résident pas

Choix d'épigrammes, p.33

*0692 Inconnue Que le plains le destin du grand Germanicus ! Que d’être chanté par Pradon. Racine Sur le Germanicus de Pradon

Choix d'épigrammes, p.34

*0693 Inconnue Ce fameux conquérant, ce vaillant Sésostris, N’a vécu qu’un jour à Paris. Racine Sur le Sésostris de Longepierre

Choix d'épigrammes, p.34

*0694 Inconnue Le vraisemblable est peu dans cette pièce D’Olonne qu’Andromaque aime trop son mari. Racine Sur Andromaque et ses critiques

Choix d'épigrammes, p.34

*0695 Inconnue Créqui prétend qu’Oreste est un pauvre homme Si quelqu’un l’entend mieux, je l’irai dire à Rome. Racine Sur Andromaque et ses critiques

Choix d'épigrammes, p.35

*0696 Inconnue À sa Judith, Boyer par aventure Si méchamment mis à mort par Judith. Racine Sur la Judith de Boyer. Plaisant malentendu

Choix d'épigrammes, p.35

*0697 1680 Ces jours passés, chez un vieil histrion C’est à l’Aspar du Sieur de Fontenelle. Racine L’origine des sifflets. A propos de l'Aspar de Fontenelle

Choix d'épigrammes, p. 35

*0698 Inconnue Oui, j’ai dit dans mes vers qu’un célèbre assassin, Mais non pas habile architecte. Boileau Contre Perrault, mauvais médecin, piètre architecte

Choix d'épigrammes, p. 36

*0699 Inconnue Racine, plains ma destinée, Hélas ! il faut lire Clovis ! Boileau Contre le Clovis de Desmarets

Choix d'épigrammes, p.38

Syndiquer le contenu