Sans titre

Voyant un chariot funeste

Marchant dans l’horreur de la nuit,

Sans que les roues fissent bruit,

Je le crus celui de la peste ;

Puis n’ayant ni moine, ni prêtre,

Ni personne qui dit un mot,

Je pensais que ce pouvait être

La charogne d’un huguenot

Que l’on portait au cimetière

Sans cloche, sans chant et sans prière.

Numéro
*0286


Année
1642

Description

Dixain

Notes

Ci-gît 0226


Références

Tableau de la vie de Richelieu, p.114

Mots Clefs
Richelieu