Sans titre

Ci-gît le plus heureux que le Ciel ait vu naître,

De qui l’avare humeur surpassa les hauts faits ;

Des peuples et des rois également le maître,

Il a toujours reçu sans faire de bienfaits.

Malgré tout son bonheur le Ciel veut qu’il périsse.

Il meurt et donne tout malgré son avarice

Et je ne sais duquel on doit plus s’étonner

Ou qu’il ait pu mourir, ou qu’il ait pu donner.

Numéro
*0477


Année
1661

Description

Huitain

Notes

Ci-gît 0341


Références

Arsenal 3128, f°19v - Tableau de la vie de Mazarin, p.29-30

Mots Clefs
Mazarin