Sans titre

Venant de Versailles

Monsieur de Noyon

Vidait ses entrailles

Auprès d’un buisson

Le cocher d’un fiacre

Claqua du fouet sur son cu

Lanturlu

 

L’évêque en furie

Se sentant touché 

Je t’excommunie

Dit-il au cocher.

Le cocher s’en raille

Et crie comme un perdu

Lanturlu

 

Sans pot et sans chaise

Mettre chausses bas

Dans ton diocèse

Va porter ton cas

Ici ta censure

Ne saurait sauver ton cu

Lanturlu

 

Quel affront insigne !

Le sang des Clermont

Sort en droite ligne

Des rois Pharamond.

Il viendrait d’Achille

Toutefois ce n’est qu’un cu

Lanturlu

 

L’évêque en colère

De cet attentat

A porté l ‘affaire

Au Conseil d’Etat.

Le Conseil ordonne

Qu’on visitât son cu

lanturlu

 

Numéro
*0610


Année
Inconnue

Sur l'air de ...
Lanturlu

Description

5 x 6 + refrain


Références

BHVP, MS 554, f°347r - BHVP, MS 705, p.298-300

Mots Clefs
François de Clermont-Tonnerre évêque de Noyon, fait divers