Épitaphe d’un paysan

Épitaphe d’un paysan

Aga tiens commere Isabiau,

Lorgne-moi ce petit tombiau

Agencé sous une couleuvre.

C’est là qu’est ce futé maneuvre,

Colbart, ce grand surintendant

Qui nous plumait si finement.

Morguié, disons-luy une antienne

Por que Guieu par sa bonté

Le boute en lieu de sureté

Car jons bian peur qu’il ne revienne.

Numéro
*0420


Année
1683

Description

Dixain

Notes

Ci-gît 0516


Références

Tableau de la vie de Colbert, p.292

Mots Clefs
Colbert